A l’heure de la retraite, comment Pascal, Henri, Dominique, Martine et bien d’autres … vont-ils écrire cette nouvelle tranche de vie pour eux, leurs proches, la société, le monde ? Nous les écoutons au travers de portraits en petites touches signés par l’ écrivain Stéphane Daniel. 

Stéphane Daniel
vignette-1

Vont-ils remplir leur emploi du temps pour chasser la peur du vide, le sentiment d’inutilité ou s’adonner à leurs passions longtemps restées sur pause. Ou encore s’épanouir en développant de nouvelles activités porteuses de sens… La palette est large et inspirante. Nous les écoutons au travers de portraits en petites touches signés par l’écrivain Stéphane Daniel. 

Photo : DR / Musique : Vincent Jacq, AUDIOSCREEN MUSIC / Photo : Eric Durand

#1 Dominique, c’est la retraite chantante car le chant est sa passion… depuis toujours. Alors, c’est à gorge déployée qu’elle savoure ses nouveaux jours heureux sous les embruns et le soleil de l’île de Ré. Son énergie, intacte, se déploie aussi généreusement auprès de ses deux filles et cinq petite filles.

#2 A l’heure de la retraite, pour Henri, pas question de ranger ses outils de menuisier. Il a toujours son atelier et ne garde de son ancien métier que le plaisir de faire. Quand il ne s’échappe pas du côté de Marseille, où son histoire a commencé…

#3 Chantal, c’est la retraite hyperactive. Elle enchaîne Pilates, ateliers d’écriture, cours à l’école du Louvre avec ou sans son conjoint. C’est selon et c’est très bien comme ça. Son équilibre, elle le doit à une longue réflexion menée auprès des autres qu’elle a préparés à la retraité du temps de sa vie

#4 Pascal, tout jeune retraité de l’Education nationale, cultive encore plus aujourd’hui qu’hier son goût  pour l’ailleurs, qu’il soit géographique ou intellectuel. A l’heure de la retraite, des projets, il en a plein la tête. Des projets intérieurs, lointains, altruistes ou hédonistes. Alors, prêt pour les voyages ?

#5 Jean Marc, cadre retraité de la SNCF, respire à fond. Pour lui, la retraite ressemble à s’y méprendre à des vacances. « On se libère de toute contrainte, de toute pression, on n’a pas d’échéance à honorer. On s’occupe à vivre, tout simplement… » Un beau programme pas si simple à appliquer quand on est en permanence dans le rush. Et si on s’inspirait de Jean-Marc ?

#6 Vincent, le dilettant. En tout cas, c’est comme cela qu’il s’est toujours défini. Il est écrivain, sa compagne, illustratrice. Ils vivent avec peu depuis toujours et se satisfont des petits bonheurs du quotidien. La retraite, ce n’est pas un grand bouleversement…

#7 Elisabeth, la retraite pour les autres. Une infirmière à  la retraite… c’est comment ? C’est une femme qui est toujours tournée vers les autres. Qui sait aussi goûter aux petits bonheur du quotidien : un rayon de soleil, un peu de jardinage… et la valorisation de son environnement avec ceux qu’elle aime…